… Oulan-Oude

A l’est de Khabarovsk, il n’y a rien pendant presque un jour de train. Puis, le long de la voie, on aperçois quelques maisons. Puis, des villages. Puis Chita. Et enfin, le peuplement est de plus en plus visible, et on arrive à Oulan-Oude. Le ton est donné dès la sortie du train. Ici, tout les habitants ou presque ont des visages asiatiques, les habits sont différents, la ville est étonnamment colorée pour une ville russe. Les inscriptions sont parfois bilingues, même si le russe domine. Des dragons ornent les bâtiments. Seules quelques vieilles ladas et la langue nous rappellent que nous sommes bel et bien en Russie.

Nous sommes en fait en Bouriatie. Cette région est le centre de la culture et du peuple bouriate (on s’en doutait), apparenté aux Mongols par la culture, la religion et la physionomie. Cependant, attention à ne pas faire l’amalgame, ils restent différent : les Bouriates sont, selon les interprétations, soit une des nombreuses ethnies mongoles qui peuplent l’Asie du Nord-Est, soit un peuple différent des Mongols de bases, habitants de la Mongolie. Tout le monde s’accorde cependant pour dire que les Bouriates sont le peuple le plus répandu autour du lac Baikal. Comme les Mongols, ils pratiquent traditionnellement l’élevage nomade et vivent en yourtes, ces sortes de tentes mobiles. Ils pratiquaient autrefois le chamanisme, puis se sont convertit au bouddhisme tibétain au 17ème siècle. Les Bouriates étaient autrefois répandu tout autours du lac Baikal, mais aujourd’hui la plupart des Bouriates de l’est ont été assimilés aux Russes, ethnie dominante, ou ont émigré à l’ouest.

Si les Bouriates ont été autrefois associés aux conquêtes mongoles de Ghengis Khan et à leurs atrocités, ils sont aujourd’hui un peuple très accueillant et charmant: Votre serviteur l’a constaté par lui-même : arrivé en ville pour deux jours avec seulement un numéro de téléphone transmis par un ami d’une amie de Tomsk, il n’a pas été seul un instant, a tout appris des traditions locales ou presque, et a laissé sur place en repartant une dizaine de nouveaux amis ! Les Bouriates, comme bon nombre de peuples d’Asie centrale et du Nord, aiment leur cultures, leur traditions. Mais ici, aimer sa culture ne veux pas dire haïr l’autre, bien au contraire : celui qui aime sa culture se fait un devoir de la partager à quiconque veux la connaître, de lui dire combien il aime cette culture, combien elle lui est importante, mais ne la compare jamais à d’autres. Cela pourrait blesser l’autre, à quoi bon ?

un parc de glace, coloré

La ville st tout en couleur. Ici, le parc de glace sur la place centrale...

Un dragon en couleurs

... Qui s'illuminent de l'intérieur la nuit

Bien qu’Oulan-Oude soit construite sur du plat, la Bouriatie est essentiellement montagneuse, on le remarque dès la sortie de la ville

des montagnes

Pourtant, que la montagne est belle... (Jean Ferrat)

Les Bouriates étaient nomades avant l’arrivée des Russes, et c’est ces dernier qui ont construit les premiers bâtiments. La région étant sujette aux tremblements de terres, les murs sont d’une épaisseur hors-norme. On peut encore les voir aujourd’hui en ville, au détour d’une rue

une maison en bois, renforcée par de la pierre

Une ancienne maison en bois. Remarquez les piliers en pierre, pour renforcer la structure

Bonus : comme toutes les anciennes villes soviétiques, Oulan-Oude a droit à sa statue de Lénine. Sauf qu’ici, pour des raisons obscures, on a simplement construit une tête, qui pèse 42 tonnes pour une hauteur de 7.7 mètres.  Elle est accessoirement la plus grande tête de Lénine du monde, si tant est qu’il y en aie d’autres. La voici

la tête de Lénine (il a l'air de loucher ^^)

La tête de Lénine. Où va son regard ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :