Flâneries de printemps

Ca y est, le printemps est arrivé ! Enfin ! Après ce long hiver, tout le monde se précipite dehors à la moindre minute de libre pour aller prendre le soleil, on est tout excité, bref, le bonheur. Mais ça n’a pas été sans mal.

Dans le calendrier des saisons russe, le printemps commence le premier mars. Pourquoi se compliquer la vie à le mettre au milieu d’un mois ? On a effectivement eu un premier réchauffement début mars, à tel point que la neige avait presque partout fondu le 8 mars, jour de la fête de la femme (jour férié hyper important en Russie). Chouette, me disais-je. Mais c’était sans compter sur la ténacité de l’hiver. Deux jour après, en sortant de mon foyer en baskets et veste de printemps, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir 10 cm de neige fraîche dehors, et des température de -5 °C. Zut. Mais il fit chaud l’après-midi, et cette neige fraiche se transforma en papotche (terme vaudois s’il en est, mais j’ai aucune idée comment ça s’appelle en bon français, excusez), qui se transforma en glace la nuit suivante. Rebelote trois fois de suite. Et c’était devenu une vraie aventure que de se déplacer, même à pied, sur les trottoirs qui maintenant ressemblaient à ça

Une rue au printemps

Une rue au printemps. Sous 2 cm d'eau, de la glace lisse

 

Du coup, lorsque début avril sont arrivées de douces températures annonciatrices du printemps, j’y croyais plus. Et pourtant. La neige a maintenant fondu, et tout ressemble au printemps. A tel point qu’il a fait +20 °C aujourd’hui ! Premièrement, le printemps, est, en Russie plus qu’ailleurs, la saison de l’amour (des amours ?). On trouve partout des couple de tout âge se baladant main dans la main, tout le monde parlent d’amour, les filles redoublent de maquillage et autres minijupes, et les garçon n’en ratent pas une pour se faire remarquer, parfois lourdement (surtout avec les copains, et c’est parfois franchement drôle 🙂 ). De manière générale, on passe tout sont temps libre dehors, comme ici sur la place Novosobornaya

Place Novosobornaya

Un mardi après-midi sur la place Novosobornaya

 

Un enfant dans le parc

En avril, n'ôte pas un fil...

 

Un motard en train de méditer

La première sortie de l'année

 

Mais le printemps, c’est aussi le réveil de la nature. Les premiers bourgeons sont sur les arbres, les fleurs sont sorties de terre et les animaux d’hibernation.

Les premières fleurs du printemps

Les premières fleurs du printemps. Ça a beau ressembler à des pissenlit, ça n'en est pas, et je ne sais pas ce que c'est 😦

 

Un écureuil

Un écureuil. Ils sont nombreux dans tout les parcs publics, et peu craintifs. Certains n'hésitent pas à venir voler votre pic-nic !

 

Et la tom’, que devient-elle dans tout ça ? Simple : elle a fondu. Enfin, presque

La tom' au printemps

La tom' au printemps

 

Publicités
3 commentaires
  1. Mathilde M. a dit:

    J’aime énormément la photo de la moto! Et c’est super cool de voir tout ça! 🙂

    • C’est vrai que ça donne envie de se poser comme lui, de tout oublier un instant et de méditer … A bientôt ma ptite sœur 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :